L’art de la Cabrerisse

 

Comme les histoires ne manquent pas

Pour conter la transformation

De jeunes femmes pendant un mois

En une créature de fiction

Ecoutez, peuples des Corbières

Et découvrez sans artifice

Ce qu’est depuis des millénaires

La légende de la Cabrerisse.

 

Dans une région caillouteuse

Où rien ne voulait bien pousser

Une malédiction bienheureuse

A Saint-Laurent vint s’implanter.

Toutes les nuits de pleine lune

Disparaissait une innocente

Qu’importe qu’elle fût blonde ou brune,

Elle s’évanouissait chevrotante

 

(La Cabrerisse) Une tête de chèvre, des ailes d’ange

(La Cabrerisse) Le corps d’une femme des Corbières

(La Cabrerisse) La protectrice des vendanges

(La Cabrerisse) La reine de toutes les sommelières

 

Et après un grand verre de vin

Qui lui tâchait le bout des lèvres,

Métamorphose du destin :

Une femme ailée à tête de chèvre.

Et jusqu’à la lune suivante,

Elle déambulait toutes les nuits

Rendant les vignes résistantes

Donnant au vin ce goût inouï.

 

Grâce à cette bienfaitrice ailée,

A Saint-Laurent la vie reprit.

Et la culture put prospérer

Par ce Nectar, cette ambroisie.

La créature veille sur vous

A condition du sacrifice

D’une jeune femme qui se dévoue.

Voici l’art de la Cabrerisse.

 

Thomas (Tomargue) Wagner

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now